Retour en haut
zooming-background

ABLAYE CISSOKO

10H10

ABLAYE CISSOKO

PARTAGER

BIOGRAPHIE

Son nom de baptême c’est Kimitang Mahamadou Cissokho affectueusement appelé Ablaye Cissoko. Il fait parti de la jeune génération des artistes sénégalais. et incarne la rencontre entre les traditions du peuple Mandingue et la création musicale contemporaine. Il a vu le jour dans le Fouladou. Descendant d’une famille de griot Ablaye Cissoko commence à jouer de la kora à l’âge de 8 ans et mène son premier concert à 12 ans. Il s’inscrit par la suite au conservatoire de musique de Dakar et monte un groupe de 10 choristes avec ses frères et soeurs.

C’est en 1986 qu’il fait sa première représentation internationale à Oslo en Norvège. Puis il se rend à Saint-Louis du Sénégal et tombe amoureux de la ville avant d’y fonder une famille. A Saint-Louis, Abdoulaye forme le groupe Ninki-Nanka qui se produit régulièrement dans tout le pays. En 1996 Cissoko collabore à un concert avec Jacques Higelin. Il participe par la suite au Printemps des cordes au CCF de Dakar et au festival de Kora à Sédhiou.

En 2000 le Jazz rentre dans sa vie et Cissoko s’engage dans le groupe « African Project » dans le cadre du festival internationale de jazz de Saint-Louis accompagné de Philippe Sélam au saxophone, Linley Marthe à la basse, Gilles Renne à la guitare, Aziz Diop à la batterie et Ali Keita au balafon. En 2001 et 2002 il se produit de nouveau au festival de jazz sous la direction de François Janneau avec le groupe “Saint-Louis Jazz Orchestra”. L’Orchestre Saint-Louis Jazz sera d’ailleurs invité au courant de l’année 2001 par le ministre Jack Lang pour la fête de la musique en Juin 2001.La même année Abdoulaye Cissoko enregistre un album avec la bande Marco Jazz et part en tournée au Kazakhstan et Kirghizistan. En 2003 après une tournée estivale de trois mois en France (Festival Ile de France, Convivencia, Festival de Marie Galante, Ilotopie, le Bijou Moissac,etc).

Il sort son premier album à la kora qui porte un message de paix: « Diam » en 2003 , puis « le Griot rouge» en 2006. Il rencontre le trompettiste Volker Goetze et enregistre avec lui l’album « Sira » (2008) et le très bel album « Amanké Dionti » (juin 2012). Avec de nombreuses rencontres dans le monde entier, dans de nombreux contextes aussi bien traditionnels que sur des scènes de jazz, il forme en 2009 l’African Jazz Roots avec Simon Goubert, groupe réunissant des musiciens de jazz français et des musiciens traditionnels sénégalais.

DISCOGRAPHIE 10H10

Ablaye Cissoko - Simon Goubert - African Jazz Roots - 10H10
En raison des grèves et du mouvement social actuel, les délais de réception de vos commandes peuvent être plus longs que d'habitude. Merci de votre compréhension.
+