Retour en haut
zooming-background

Élodie Rama

10H10

Élodie Rama

PARTAGER

BIOGRAPHIE

Ayant quitté son étrange île en 2013 sans pour autant cesser de se consacrer à sa passion musicale, pour elle l’inspiration et la création se développent sous mille facettes : autrice compositrice, elle anime depuis 2014 l’émission Hangtime sur Radio Grenouille et participe activement à la programmation de la station Marseillaise.

Forte de son amour inconditionnel pour la musique et de sa culture, elle est également DJ, afin de partager ses découvertes musicales.

C’est aussi dans les mots qu’Élodie Rama se réalise : amoureuse de culture créole et insulaire, elle fait d’Edouard Glissant, Aimé Césaire, Maryse Condé et Patrick Chamoiseau ses compagnons de route. C’est lors d’une conférence qu’elle propose à ce dernier de l’enregistrer au MUCEM, lisant son merveilleux texte issu de son livre Frères migrants. La créolisation, concept pensé par Glissant, s’infuse dans chacune de ses productions artistiques, tant musicales que visuelles avec aussi des îles imaginaires, cartes géographiques faites de lieux bien réels, qu’elle pense comme matières à rêver. Cette quête perpétuelle d’hybridité lui fait rencontrer Témé Tan et La Chica, devenus au fil du temps des relations fortes et fusionnelles, jusqu’aux featurings sur les morceaux Ka et City Blues.

En quelques années, Élodie Rama passe de l’effervescence parisienne à la quiétude nantaise, avant de s’installer dans le grand maelstrom marseillais où elle est vite accueillie et entourée par quelques-uns des plus grands artistes locaux. Elle y rencontre le producteur Dj Creestal avec lequel elle crée une grande partie de ce nouvel opus et Akhenaton qui la retrouve sur le morceau Indigo pour un hymne célébrant les diasporas, de l’Atlantique Noire à la Méditerranée.

Entre son premier EP Strange Island et ce nouvel album, Élodie a pu participer à bon nombre de projets, et notamment aux albums de DJ Djel de la Fonky Family, Sly Johnson, Taggy Matcher, The Waxidermist, Keno & Tristan de Liège… Plus récemment, elle a posé sa voix sur les disques d’IAM et Akhenaton, partageant la scène à leurs côtés et réalisant un de ses rêves d’artiste.

En 2020 sort son single Home en vinyle sur le label de musiques électroniques Wewillalwaysbealovesong, qui fera l’objet de très remarqués remixes, notamment par le producteur allemand de House Marcel Vogel et playlisté par la célèbre DJ The Blessed Madonna. Quant à Letter to a Sister Friend, il sera choisi par le label Chinese Man Records pour figurer en bonne place sur la compilation de découvertes Dig It sortie en vinyle fin 2021. Comme un retour aux basiques , le premier album d’Élodie est réalisé par son mentor de toujours, Atom, un des quatre membre du collectif C2C.

Entre continuité et rupture, changement et confirmation, les planètes s’alignent et Élodie Rama n’en finit pas de tisser ses liens en français, anglais, espagnol et créole, mêlant les étoiles comme autant d’archipels, les reliant pour les projeter sur une voûte céleste imaginaire, que l’on pourra deviner en fermant les yeux pour mieux se laisser transporter dans ce mystérieux voyage entre terre et mer, avec le seul ciel pour limite.

DISCOGRAPHIE 10H10

10H10 - Elodie Rama - Constellations
10H10 - Elodie Rama - City Blues - Single
10H10 - Elodie Rama - Les voiles (Single)