Retour en haut
zooming-background

GABACHO MAROC

10H10

CONCERTS

12 Juil. 2018 / Festival Atout Arts, Thouars (79)
21 Juil. 2018 / Festival La Croisée de Notes, Oloron (64)
26 Août. 2018 / Festival Jazz en Place, Dinan (22)

GABACHO MAROC

PARTAGER

BIOGRAPHIE

De l’Espagne au Maroc en passant par la France, les sept musiciens de Gabacho Maroc enrichissent leur musique de leurs cultures, en une joyeuse communion. Empruntant autant à la world qu’au jazz, ou au traditionnel gnaoui, leur répertoire est coloré, festif et raffiné.

Hamid Moumen – Chant, guembri
Né à Essaouira, Hamid doit sa formation aux grands maîtres de sa ville originaire, se spécialisant dans l’étude du guembri, principal instrument traditionnel gnaoua. Il fréquente également le conservatoire de musique d’Essaouira, étudiant le luth, les percussions ainsi que le chant afro-berbère. Diplômé de l’université Ibn Zohr à Agadir en Lettres et Sciences Humaines, il commence sa carrière à l’âge de 18 ans en tant que chanteur pour les cérémonies, les mariages et les fêtes traditionnelles. Résidant en Italie, puis en France depuis plusieurs années, Hamid participe à de nombreux spectacles et festivals à travers l’Italie, le Maroc, la France, l’Espagne et l’international avec Gabacho Maroc.

Aziz Fayet – Chant, oud, percussions
Né en 1970 au Maroc d’un père français et d’une mère marocaine, il étudie l’oud (luth oriental) et le piano dès l’âge de 6 ans. Il obtient à 9 ans le diplôme de Luth oriental au Conservatoire de Meknès. Arrivé en France dans les années 80, il commence très tôt à composer, et invente le « Marock’n’roll » avec son groupe AFLAK, formation phare de la musique marocaine des années 90 avec plus de 2,5 millions d’albums vendus à ce jour. Le style du groupe mêle les couleurs Chaâbi et Gnawi de son enfance avec les sonorités électroniques de l’Occident. Compositeur, chanteur, arrangeur et producteur artistique, Il travaille également comme musicien sideman à la rencontre d’autres univers artistiques.

Frédéric Faure – Percussions africaines, n’goni, chœurs
Frédéric Faure a étudié la musique traditionnelle africaine sur son continent d’origine et en France auprès de musiciens et danseurs de prestigieux ballets nationaux : La Compagnie le Musée d’Arts (Brazzaville), Mohamed Bangoura (percussionniste des Grands Ballets de Guinée), Vincent Harisdo (chorégraphe béninois), Mav Mavoula et Dié Loussakamounou (Ballet National de Congo Brazzaville), Hyacinthe Massamba (Les Tambours de Brazza). Percussionniste de référence en Aquitaine, il joue et enregistre avec de multiples formations telles que Chet Nuneta, David Cairol, Old School Funky Family, Bokale Brass Band, Bidaia, Baptiste Daleman, Yaninga…

Illyes Ferfera – Saxophone ténor, chœurs
Né en Afrique du Nord, à Alger, Illyes Ferfera est fasciné par la musique dès l’enfance, mais s’y consacre pleinement à son arrivée en France. Il intègre ainsi la Classe de Jazz de l’Ecole de Mont de Marsan, dirigée par Jacky Berecochéa, puis le CNR de Toulouse, duquel il sort avec un DEM de Jazz en 2008. Il poursuit également des études à l’université de musicologie de Toulouse le Mirail, où il obtient un master. Illyes Ferfera a participé activement à plusieurs projets musicaux en jazz et musiques du monde : Wanderlust Orchestra, Old School Funky Family, Ellinoa, Gaetan Diaz Quintet, Ahn Tuan New Quartet avec qui il remporte à Paris les trophées du Sunside 2014. On a pu le retrouver notamment aux cotés du « Vocalchimiste » d’André Minvielle (il prend part à l’enregistrement de son dernier disque studio 1time One time, avec le groupe Magma, ou encore avec le contrebassiste James Cammack qui fut l’accompagnateur du pianiste Ahmad Jamal.

Pierre Cherbero – Claviers, chœurs
Pierre est issu de la musique classique. Diplômé en piano, solfège, chant et musique de chambre du Certificat de fin d’études en 1998 au conservatoire de Périgueux, il y enseignera de 2001 à 2003. Ensuite, il part à la découverte de l’improvisation, ce qui l’amène à la musique acousmatique, avec Christian Eloy ; la composition instrumentale avec JY Bosseur et l’ethnomusicologie. Puis le blues, la soul (Ms Nickki, Malted Milk), le jazz (PeyodelO, Erica Falls, Jimmy Carpenter) et le retour aux racines avec la musique française (album solo sorti en 2015). Il aborde la musique gnawa en 2001 alors en DEM Jazz à Toulouse. Il en gardera un souvenir qui marquera sa musique, et l’aidera à déconstruire les concepts de rythmes occidentaux. Il amène sa touche au projet Gabacho Maroc avec des influences comme Joe Zawinul ou encore Donny Hathaway.

Eric Oxandaburu – Basse
Originaire de la côte Basque, c’est après des études supérieures en Sciences Humaines qu’il se passionne pour le jazz et l’harmonie. Sa rencontre avec le célèbre contrebassiste Michel Zenino, à l’IMFP de Salon de Provence, le confortera dans le choix de cet instrument pour arpenter cette nouvelle voie. Trois ans d’études au conservatoire de Mont de Marsan, et un DEM de jazz en poche, lui ouvrent les portes du conservatoire supérieur de jazz de San Sebastian, où il approfondit l’étude du style pendant 4 ans avec le contrebassiste Gonzalo Tejada. Passionné par la composition, sans frontières de style, il s’engage ces dernières années au sein de nombreux projets dans la chanson française et traditionnelle basque (Tina Tictone, Stéphane Lu, Bordagarrai…), tout en se produisant régulièrement sur la scène Jazz en Aquitaine tant dans le Bop, que le Jazz Manouche ou le New Orlean’s.

Vincent Thomas – Batterie
Diplômé du Conservatoire supérieur de jazz de San Sebastian « Musikene », Vincent a joué avec des artistes de jazz et flamenco espagnols tels que Antonio Lizana, Mikel Andueza, Gonzalo Tejada, Iñaki Salvador, Albert Sanz, Perico Sambeat. Il a également été batteur d’une trentaine de groupes français, dont le bluesman Nico Wayne Toussaint, lors de tournées en France, Espagne, Hollande, Italie, Belgique, Tunisie, Canada, Nigeria ainsi que dans de nombreux festivals de jazz et blues internationaux (Marciac, Vienne, Donaconna, Montreal, Tabarka). Compositeur, producteur, et réalisateur artistique dans plusieurs projets musicaux (Antonio Lizana, Groove Box, Gabacho Connection…), sa rencontre avec les musiques marocaines en 2012 sera décisive, aboutissant sur la création du projet Gabacho Maroc, dont il est le fondateur et manager.

Crédit Photo : Polka Photos

DISCOGRAPHIE 10H10

Tawassol - Gabacho Maroc - 10H10

CONCERTS

11 Jan. 2018 / Régions en Scène, Rodez (12)
12 Jan. 2018 / Rex, Toulouse (31)
13 Jan. 2018 / L'Ermitage, Paris (75)
19 Jan. 2018 / Atelier du Neez, Jurançon (64)
27 Jan. 2018 / Centre Culturel, Mauleon (79)
03 Fév. 2018 / Atabal, Biarritz (64)
06 Fév. 2018 / Centre Culturel, Limoges (87)
08 Fév. 2018 / Festival Jazz au Pôle, Mont de Marsan (40)
10 Fév. 2018 / Espace Mendi Solan, Hendaye (64)
07 Avr. 2018 / Art'Cade, Sainte-Croix-Volvestre (09)
11 Mai. 2018 / Alliance Française, Puebla (Mexico)
11 Mai. 2018 / Teatro Degollado, Guadalajara (Mexico)
24 Mai. 2018 / Festival Etnomusic, Valencia (Espagne)
29 Mai. 2018 / Scène Nationale, Angoulême (16)
08 Juin. 2018 / Noches de Ramadan, Cordoue (Espagne)
21 Juin. 2018 / , Arcachon (33)
12 Juil. 2018 / Festival Atout Arts, Thouars (79)
21 Juil. 2018 / Festival La Croisée de Notes, Oloron (64)
26 Août. 2018 / Festival Jazz en Place, Dinan (22)